Epreuve E6.2 : Rapport d’activité de technicien

L’examen du BTS Electrotechnique comporte L’épreuve E6.2 de soutenance de “stage de technicien”, basée sur l’activité suivie pendant une période de 4 semaines en janvier de la seconde année.
Les apprentis ne suivent pas ce stage de technicien, mais exercent une activité professionnelle évolutive durant les 2 années d’alternance.

Le “Rapport de stage de technicien” devient donc un “Rapport d’activité”.

Cette épreuve E6.2 permet de vérifier l’aptitude du candidat à :

  • Rédiger un document de synthèse (compétence C04) ;
  • Communiquer de façon adaptée à la situation (compétence C28).

Objectifs

L’objectif est de permettre à l’apprenti de décrire l’évolution de ses compétences à travers ses différentes activités en entreprise depuis le début de sa formation.
Il pourra placer son activité au sein des différents métiers existants dans l’entreprise.

Contenus

Ce rapport suivra le schéma traditionnel :

  • Présentation de l’entreprise
    • éventuellement le groupe,
    • puis l’usine, l’agence, ou le site
  • Présentation de l’activité de l’apprenti
    • services éventuellement parcourus depuis le début et fonctions associées
    • service actuel et fonction associée
    • méthodologies du métier
    • réflexion personnelle
  • Conclusion
    • Prospective, projets d’évolution,
    • Bilan

- Présentation de l’entreprise

Cette partie est identique à la présentation du rapport de stage ouvrier réalisé en première année.

- Présentation de l’activité de l’apprenti

Il ne s’agit surtout pas de présenter un projet industriel. On ne trouvera aucun calcul de ligne d’installation électrique, aucun chiffrage, aucune étude d’automatisme.
Ce n’est pas un objet technique ou une affaire qui est au centre de ce rapport, mais l’apprenti lui-même.

On trouvera donc une description des activités de l’apprenti, associées éventuellement à des noms de métiers, leur méthodologie, une comparaison entre les méthodes de l’entreprise et la formation reçue par les formateurs au sein de l’UFA. Exemples :

  • En installation électrique :
    • Mise à jour de schémas électriques
    • Chiffrage, devis
      • L’installation de chaque type d’éléments est chiffrée dans une base de données (en matériel, en temps, donc en coût), permettant ainsi d’automatiser les devis
    • Bureau d’études (BE)
      • En classe, vous apprenez à calculer précisément des sections de câbles, en entreprise, c’est un logiciel qui effectue ces dimensionnements ;
    • Planification de chantier
    • Réalisation de dossiers d’exécution (DE)
    • Carnets de câbles
    • Réalisation de Dossiers d’Ouvrages Exécutés (DOE)
    • Recollement
    • Devis
    • Déboursé
    • Chantier, tirage de câbles, installations d’armoires
    • Réceptions de chantier, essais des installations
  • En maintenance industrielle :
    • Périodes de maintenance préventive ou curative ?
    • A qui s’adresse le conducteur de machine lorsque celle-ci tombe en panne ?
    • Par quel procédure la panne est-elle gérée ?
    • Qui lance la commande d’un achat de pièce à changer ?
    • Quels sont les délais de livraison des pièces ? Quelle influence sur le fournisseur ?
    • Quels types de pièces sont stockés ? Pourquoi ?

Soutenance orale

La soutenance orale de ce rapport d’activité est une épreuve de l’examen. La présentation doit durer 20 minutes maximum, suivie d’un entretien de 20 minutes maximum.

Comme toute présentation orale devant un jury, la soutenance sera appuyée par un diaporama (Sous LibreOffice, OpenOffice, Microsoft PowerPoint ou tout autre logiciel de présentation assistée par Ordinateur).

Le rapport d’activité écrit devra être mis à disposition du jury au moins 48 heures avant l’épreuve. Il peut être envoyé au format PDF par mail aux membres du jury. L’apprenti prendra toutes les précautions pour s’assurer que le rapport a bien été reçu dans les délais : accusé de réception automatique, demande d’accusé de réception par mail, appel téléphonique, ...

L’apprenti prendra toutes les dispositions nécessaires dans l’entreprise pour l’organisation de cette épreuve : réservation de salle, mise à disposition d’un ordinateur, d’un vidéoprojecteur, ...
S’il n’y a pas de vidéoprojecteur disponible dans l’entreprise, les jurés peuvent en apporter un, mais pensez à le demander si nécessaire.

Dans la même rubrique